expositions - art plastique

expositions en extérieur, organisées par le CROUS de Grenoble sur le campus de Gières université

L’installation consiste en la mise en place de cubes en plexiglas indépendants, mobiles et donc déplaçables au gré des curiosités de chacun. Ils comportent chacun deux couples portrait/lieu mis en face à face de sorte à rentrer dans ces « portraits de villes » par deux entrées sans distinction en jouant sur la propriété transparente des supports.

Un deuxième volet est d’assurer quelques permanences sur le campus pour utiliser celui-ci comme espace public à même valeur que ceux évoqués et exposés, et ainsi proposer aux étudiants de participer en se faisant tirer le portrait sur des cubes vierges, montant au fur et à mesure une deuxième tour appelée « A votre tour » .

  • Exposition collective "A pied d'oeuvre #2", 2015

    thème : "En l'air"

  • Exposition collective "A pied d'oeuvre #3", 2016

    thème : "Futur"

  • Exposition collective "A pied d'oeuvre #4", 2017

    thème : "Frontière"

  • Exposition collective "A pied d'oeuvre #1", 2014

    thème : "Ailleurs"

« L’air de toi, l’air de moi, l’air de Nous ! 
Mêler, imbriquer, unir nos identités, nos têtes en l’air ! »
Autoportraits accumulés au fil des années et réunis le temps d’une installation, nouveaux portraitscollages d’une rencontre dans un sens, autoportraits originaux dans l’autre, au gré du vent.

TECHNIQUES

Des visages, des figures, des portraits… l’homme dans différents états, sous différents aspects, dans différentes couleurs, unis en une même figure d’absolu, le cercle, le cycle, la vie, l’essence. Un trajet au travers de l’Homme primaire selon une direction, la substitution du temps (le temps qui passe, la flèche du temps) par l’espace (la perspective).

Un portrait et une couleur par plaque de plexiglas, l’accumulation de la perspective fait apparaître un cercle plein, somme des primaires.

DSC_0244
IMG_5641
IMG_5572
IMG_5600
IMG_5590
IMG_5582
IMG_5427
IMG_5418
IMG_5387
DSC_0232
IMG_5410

TECHNIQUES

Le projet est une référence à l’art Aborigène et leur croyance-conception du monde que cet Art traduit.

Fascinée par les rapports d’échelles du macroscopique au microscopique, je possède une vision du beau et du monde relativement scientifique. Les Aborigènes par leurs peintures qui semblent abstraites, représentent des paysages, une topographie, un rêve, le temps du rêve.

J’aimerais abolir les frontières de temps et d’espace, de conception du monde de quelques tableaux.

Air de je

Primaires

Le temps du rêve

Un(e) tour du monde